Four Seasons Hotel

Avec ses 273 chambres, l’hôtel Four Seasons Hotel créé par SOM à Bahreïn est un nouvel emblème visuel pour la ville avec son assemblage inhabituel de pontons en béton et de volumes suspendus. Il ouvre la porte à un nouveau monde de luxe, de rêves et de revers de fortune.

Le cabinet d’architecte Skidmore, Owings & Merrill (SOM) considère l’hôtel Four Seasons Hotel récemment construit à Manama, Bahreïn, comme un condensé d’opportunités. « Il est rare d’être amené à créer le plan directeur et d’avoir ensuite la chance de construire dessus. Quant aux projets d’hôtels autonomes, ils sont eux aussi plutôt rares, explique l’architecte Thomas Behr. Nous sommes en train de renforcer nos relations avec la ville et nous espérons que ce projet ouvrira la porte à d’autres projets similaires. » SOM a créé son premier projet à Bahreïn, la séduisante United Gulf Bank, il y a près de 30 ans. Thomas Behr explique d’ailleurs que ces premiers plans continuent à être considérés comme parmi les plus réussis de la ville. Avec le Four Seasons Hotel, l’enjeu était de taille puisqu’il s’agissait de créer un hotel emblématique, sur un terrain de 432 000 m², baptisé Bahrain Bay, qui n’existait pas encore.

“It is a very strong design in the Bahrain skyline because it is simple”

Un nouvel emblème visuel à Bahreïn avec son assemblage inhabituel de pontons en béton et de volumes suspendus

Fascinant mais intime

Commandé par la société Signature Hotels Management Company S.P.C., le projet a débuté en 2004 avec un plan directeur relatif à la construction d’îles artificielles organisées en cercles concentriques. Avec ses 68 étages, le Four Seasons Hotel est l’élément central de ce plan. Entre canal et mer, il trône sur sa propre île privée de 5 hectares accessible par pont ou en bateau. « Le bâtiment devait être un lieu emblématique à l’échelle urbaine, mais intime pour les clients qui doivent s’y sentir comme dans un resort », explique Thomas Behr. Le bâtiment en impose par sa simplicité dans le ciel de Bahreïn. Les ‘pontons’ ou ‘murs’ habillés de béton jouent un rôle dominant. Ils font du bâtiment une porte d’entrée vers la ville, explique Thomas Behr. Il n’est pas difficile de lire le plan de l’hôtel de l’extérieur. Le restaurant ‘skypod’ se trouve dans le volume suspendu en haut, les chambres sont au milieu et le lobby est en bas. »

La base de la tour ressemble plus à un véritable resort avec le lobby et le jardin

Un vrai resort

Les ambitions urbaines se rejoignent pour faire de la base de la tour un véritable resort, notamment grâce à l’aménagement paysager. Les textures et les motifs des murs en béton, ainsi que le podium en calcaire, créent une finition naturelle qui empêche le lieu d’être ‘fade et monolithique’. L’entrée est rendue plus intime par la presence d’une porte cochère extérieure en bronze poudré avec plafond en aluminium qui se prolonge jusque dans le lobby. L’impact de la taille gigantesque de la tour est adouci par une série de pavillons, installés de chaque côté, qui abritent le spa et les salles de conférence, ainsi que par le jardin de style méditerranéen planté d’oliviers et de fleurs sauvages.

 

Les produits Reynaers, sélectionnés par le sous-traitant de la façade, Jungbluth Alu Partners, en raison, d’après Roland Jungbluth, ingénieur en chef, « des solides relations que celui-ci entretient avec Reynaers qui fournit toujours un service très proactif », renforcent cette apparence étonnante et ce confort intime. Les chambres sont toutes équipées de grandes fenêtres qui donnent sur la baie, tandis que les panneaux en aluminium presents un peu partout créent un lien visuel entre les volumes disparates. Comme l’explique Thomas Behr, le Four Seasons Hotel était un projet très important à construire. « Les difficultés rencontrées par Bahreïn suite à la crise économique mondiale ont conduit à l’annulation de nombreux projets. Premier grand chantier lancé depuis la crise, cet édifice marque le début d’une nouvelle vague de développement. »

SKIDMORE, OWINGS & MERRILL (SOM)

 

Thomas Behr est né à Aachen, en Allemagne, en 1969. Il a obtenu une licence d’architecture à l’université de technologie d’Aachen. Il est maintenant directeur du bureau new-yorkais de SOM. Après avoir rejoint le cabinet en 2000, il a travaillé sur divers projets internationaux, en commençant par des projets européens avant de se tourner vers le Moyen-Orient où il supervise et coordonne toutes les activités de SOM. Il gère actuellement les installations sportives et de loisirs des étudiants de l’université du Koweït, Thakher City à la Mecque et le centre hospitalier Sheikh Khalifa Medical City à Abu Dhabi. « J’estime que les architectes ont une responsabilité sociale, environnementale et économique. Conscient de cette réalité, je parviens à déverrouiller la veritable valeur d’un projet », explique Thomas Behr.

Roland Jungbluth (Jungbluth Alu Partners)

Roland Jungbluth was born in 1953 in Raeren, Belgium. He has more than thirty years of experience in the business, working as administrative-director for almost twenty years at one of Belgium’s leading aluminium façade manufacturers Pomel Alu. In 2002 he set up Jungbluth Alu Partners sa (JAP) together with the technical director and now partner André Muller. JAP is a specialist façade company that provides technical solutions for the external building envelope in the fields of design, engineering, work management and construction. It is known for its cost-effective and flexible methods, including erecting onsite factories for each project. The company has completed projects all over the world including the 300 meter tall Aspire Tower in Doha, the Qatar National Convention Centre and Ferrari World in Abu Dhabi, all in partnership with Reynaers.

Élément type: solution sur mesure CW 86-EF

Solution de projet

Systèmes: Solutions sur mesure basées sur CW 86-EF et CW 50-SC, CP 96, CS 77-FP

Description du projet :

  • 15.000 m² de façade
  • 13.000 m² de CW 86-EF
  • 2.000 m² de CW 50, fenêtres et portes
  • Développement de solutions de façade répondant aux critères esthétiques de l’architecte
  • Jetée : CW 86 façades grille
  • Capots Vertic aux :

- Capot plat contre structure béton

- Capot intermédiaire : Extra large (Prof. 400 mm x Larg. 50 mm) en 2 parties

  • Composition: profilé + parclose + profile à clamer + Capots en deux parties vissées ensemble
  • Capots Horizontaux :

- 1ère partie du capot : Prof. 25 mm x Larg. 100 mm

- 2ème partie du capot : Prof. 75 mm x Larg. 50 mm

- Même parclose avec un plus petit profile de serrage fixé sur une partie de la trame

  • Chambres : CW 86 façades grille
  • Façade à Vitrage Structurel avec une double rangée de capot tous les 3 niveaux
  • Vitrage collé sur profilé vissé à la structure du pallier
  • Capot de finition : Prof. 400 mm x larg. 100 mm
  • Podium (base du bâtiment) : CW 50-SC
  • Renfort acier CW 50 Slim Line
  • Meneaux en deux parties sur structure acier
  • Composition avec différentes traverses standard

Eléments :

  • Jetées : Elément type : L = 1675 mm x H = 3800 mm
  • Chambre : L = 1750 mm x H = 3800 mm
  • Skypod (dernier étage) : L = 2000 mm x H = 5425 mm

Vitrages :

  • 8/16/10 (vision glass)
  • 8/9/10 (panel glass)
Jetée, Coupe Horizontale CW 86-EF
Jetée, Coupe Verticale CW 86-EF
Fabricant: 
JAP
Lieu: 
Manama, Bahreïn View on map
Photographe: 
Waleed AlAbbas
Autres partenaires: 
Besix (General Contractors) Werner Sobek (Engineering office)